28 et 29 octobre 2019


Marcel Proust et Mikhaïl Bakhtine : regards croisés



L'idée initiale de ce colloque appartient à Luc Fraisse, professeur de l'université de Strasbourg, éminent spécialiste de l'oeuvre de Proust et auteur de nombreux ouvrages de référence.
Tout au long de ces deux journées, une équipe de jeunes traducteurs de l'université linguistique de Moscou a accompagné les intervenants.
Chacun des textes des intervenants feront partie d'une publication dans le n°13 de la Revue d'Études Proustiennes.




INSTITUT DE LITTÉRATURE MONDIALE GORKI

Lundi 28 octobre 2019.









          
                                                                                                                               Vadim Polonski, Directeur de l'Institut.                                                                                          
                                          


                          
Tatiana Victoroff                                                                                       Luc Fraisse



Salle Kaminni
      


Irina Popova de l'Institut de littérature mondiale Gorki : "Le roman et le temps : Proust et Bakhtine, le problème de la présence implicite".


 Jérôme Roger, de l'Université Montaigne de Bordeaux : "Lecture dialoguée, "critique dialogique" : Le Contre Sainte-Beuve de Proust au prisme de Bakhtine".


Pause-déjeuner.



            
Visite du Département des Manuscrits de l'IMLI, notamment la thèse de Bakhtine avec le vote du jury.

Reprise à 14h30.



Anna Lushenkova-Foscolo de l'Université Jean Moulin de Lyon 3 : À la recherche de l'hétéroglossie dans le cycle romanesque de Marcel Proust.




Ioulia Podoroga de l'Université de Strasbourg : La métaphore du chronotope, corrigée par Bergson, appliquée à Proust.



Pause-café.






Serge Fokine, de l'Université d'État de l'Économie de Saint-Pétersbourg : Proust, Bakhtine et Dostoïevski.



Roberto Gac, Écrivain : Bakhtine, Proust et la polyphonie romanesque chez Dostoïevski.

 

 
Galina Danilina de l'Université de Tumen : Proust et le "temps long" de la poétique historique.






MAISON DE L'ÉMIGRATION RUSSE SOLJÉNITSYNE


Mardi 29 octobre 2019





 

 
Victor Moskvin, Directeur de la Maison de l'Émigration, et Tatiana Victoroff.




                                     

Séance vidéo avec la voix de Mikhaïl Bakhtine      



                                                                                                   
Igor Shaitanov                                              Luc Fraisse                                                             Polina Rybina                                                    




                          
   Pause déjeuner au restaurant de la Maison de l'Écrivain                 




                        

                                          



    
Coktail d'adieu et vue de la Maison de l'Écrivain.



(Photographies de Chantal Waszilewska)







ARTICLES/ARTICULOS